Bug, Enki Bilal, Casterman

Et si l’on perdait toute notre mémoire informatique : disques durs, contacts de téléphones portables, ..
Ce serait un petit cataclysme pour beaucoup mais en 2041, si l’on continue à faire confiance à cette possibilité phénoménale, c’est tout notre mode de vie qui pourrait être remis en cause : ascenseur, voiture, opération chirurgicale, armement…
C’est ce qu’imagine Enki Bilal, un monde où tout ce savoir que l’on a délégué à la machine devient inaccessible… Que se passe-t’il..?
En parallèle à la panique générale provoquée par la perte de mémoire collective, un homme, lui, semble avoir recueilli toute la mémoire de l’humanité…
Un album qui interroge. Le tout numérique est en train de prendre une part croissante dans tous les aspects de notre vie.. Beaucoup d’avantages à cela.. Formidable dépendance.. Enki Bilal nous fait réfléchir avant qu’il ne soit trop tard sans simplisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *