De rêves et de papiers, Rozenn Le Berre, La découverte

Rozenn le Berre a travaillé un an et demi comme éducatrice dans un servie d’accueil de mineurs isolés : ces jeunes réfugiés arrivés en France sans leurs parents. Elle recueille leurs témoignages qui doit leur servir à obtenir le statut de mineur non accompagné du conseil départemental. Un travail difficile qui doit amener à estimer l’âge, l’histoire familiale de personnes qui ont vécu le pire pour arriver jusque là. Un travail difficile, ingrat mais qui lui font rencontrer des jeunes qui malgré les difficultés ont une très grande soif de vivre ..
Rozenn nous fait partager ses doutes, ses angoisses..
En parallèle, elle nous fait suivre le récit du parcours de Souley depuis son Mali natal avec tout ce qu’il a du endurer pour arriver dans son bureau..
Au moment de quitter ce travail, Rozenn fait le bilan avec sa responsable : « Il y a beaucoup de positif aussi. Et c’est pour ça que la décision de partir a tout de même été difficile. Il y a le fait de venir le matin sans savoir tout ce qui va se passer dans la journée. Il n’y a pas une seule journée comme une autre?. On est souvent débordés. C’est fatiguant, mais au moins tu rentres chez toi en te disant que tu as fait ce que tu as pu.. »
Un très beau livre plein d’humanité.
Lire aussi l’interview de l’auteure

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *