C'était dans OF jeudi :
« A l'école, on ne parle plus que du match. Les deux tiers des élèves vont venir m'encourager au Roudourou et même le documentaliste de l'établissement qui n'a jamais assisté à une rencontre de football ! » Grande première aussi pour la famille de Djaoïd. « Mes parents, mon frère et mes deux soeurs descendent de Paris. Ils ne m'ont jamais vu jouer... Ils ne vont pas être déçus du déplacement. » Un 32e de finale de coupe de France devant 18 000 spectateurs n'a rien d'ordinaire. Ce n'est pas non plus la meilleure façon de passer inaperçu..."

On y était. Ambiance bon enfant. Langueux a perdu mais on a passé un bon moment.