Trois jours sous la pluie, le vent .
Pleins de choses interressantes comme d'habitude :
- Découverte du Musée Dapper : avec la très belle expo SIGNES DU CORPS .
"Aujourd’hui, les interventions sur le corps révèlent une personnalité que l’individu, homme ou femme, s’est choisie et façonnée.
Expressions d’une esthétique autre, d’un désir de liberté, du souci d’afficher une différence, les signes du corps, irréversibles ou non, témoignent aussi d’une manière de vivre et de dire sa relation au corps.
Au sein des sociétés dites traditionnelles, les transformations corporelles ont parfois atteint un haut degré de sophistication. Imposées et subies, elles traduisent également le positionnement de l’individu dans la société."
- Beaucoup aimé aussi l'expo : "Une communauté de regards" Giacometti/Cartier Bresson
- Au Jeu de Paume, exposition plus dérangeante
de la photographe : Rineke Dijkstra.
"C’est d’ailleurs tout le mystère de cette artiste : elle fait des portraits, comme beaucoup de photographes n’ont jamais cessé d’en faire, elle maîtrise les procédés techniques qui sont ceux d’une multitude de professionnels de l’image, pourtant quelque chose propulse son regard plus loin que les autres. Dans cette part d’étrangeté dont Baudelaire disait qu’elle est inséparable de la beauté, un espace indéfini, où flotte la mise à nu de l’essentiel : la fragilité de la présence humaine."
- Impression terrible devant le Mémorial de la Shoah : Tous ses noms rassemblés sur ces murs . Leur seul cimetière..
- Interressante l'expo Pharaon à l'IMA : Ce qui m'a surtout frappé , l'affirmation que le rôle du pharaon était surtout là pour rassurer, maintenir une certaine permanence..
- Les deux films que nous avons vu méritent de ne pas être oubliés :
- Vera Drake de Mike Leigh : il n'y a que le cinéma anglais à savoir faire cela : Rien de trop, pas de caricature, pas de discours militant.. , pas de salauds.. Le flic, le juge..font leur travail sans excès. Vera Drake est une femme humaine au possible qui ne fait qu'aider des femmes comme elle le fait pour bien d'autres..
- "Tu marcheras sur l'eau" : film israelien, très humain aussi et très drôle. Comment un agent du Mossad hyper macho devient ami avec un jeune allemand homosexuel, petit-fils d'un nazi...