"Tous les fondements sur lesquels s'édifient l'éthique : Dieu, la nature, la patrie, l'histoire, la raison, ont aujourd'hui, chez nous perdu leur caractère absolu. .. Chacun vit dans une sorte de "self service normatif"." "L'écologie de l'action nous enseigne que les conséquences de nos actes sont toujours incertaines. Dès lors que faire? La culture psychique doit nous apprendre à réfélchir sur les incertitudes éthiques (non pas pour renoncer à agir) mais pour éviter le divorce entre l'intention et l'aboutissement de l'action" "La culture psychique consiste à dépasser l'égocentrisme et l'autocentrisme pour adopter des méta-points de vue sur soi même, ce qui bien sur nécessite aussi le regard d'autrui." Edgar Morin : "repenser l'éthique". Sciences Humaines n° 159, avril 2005