"Les yeux du coeur" Ramon Diaz-Eterovic, Metailié

Héredia, détective privé, est rattrapé par son passé. On lui demande de retrouver l'un de ses collègues d'université. Etudiant, il faisait partie d'un groupe d'opposants au régime militaire du gouvernement Pinochet. Ses recherches l'amènent à retrouver d'autres membres du groupe. Chacun a évolué de son coté. Certains se sont rangés, se sont adaptés, ont composé avec le monde tel qu'il va. D'autres ont continué le combat politique en l'utilisant comme une rente de situation.. Heredia a un regard amer, un peu désabusé sur le monde tel qu'il va. Son chat, Simenon est là pour le relancer, le mettre face à ses contradictions. Son enquête nous mène aussi de cafés en cafés, des lieux où la convivialité existe encore.
Il aimerait laisser sa solitude pour vivre auprès d'une femme "capable de comprendre sans essayer de le changer. Elle aimerait les chats, la musique de Mahler et les courses de chevaux". Heredia ressemble comme un frère sud-américain au Resnick de John Harvey.