Deux commentaires de Christophe Donner dans le Monde2 du 20 janvier autour de la sortie du nouveau livre de Bernhard Schlink , "le retour" :

"Schlink se demande s'il vaut mieux bien faire des choses mal ou mal faire des choses bien"

"Un livre trop bien fait n'est pas forcément une bonne chose, tandis que le brouillon recèle parfois des vérités qui échappent aux vertus de la belle écriture et des bonnes constructions."