Palerme, Sicile, l'inspecteur Salvo Riccobono est témoin de l'assassinat par la pieuvre d'un juge anti-mafia. Il en est traumatisé. Ce roman écrit par Piergiorgio Di Cara, lui même commissaire de police appartenant à la brigade antimafia, est ancré dans l'expérience quotidienne de ce policier. On suit le travail de fourmi de l'équipe de Salvo : les écoutes téléphoniques, les filatures, les analyses des interrogatoires des repentis. On vit aussi la vie déstructurée d'un homme qui n'a quasiment plus de vie privée, de rythme personnel. Il y a une sorte de fascination et de respect pour l'organisation de la pieuvre. Salvo et ses collègues ne sortent pas indemnes eux mêmes de cette chasse qui devient une obsession. Et quand la chasse débouche sur le succès. Ce sont les chasseurs qui deviennent chassés. Un beau roman traduit par Serge Quadruppani.