Les sables d'or ont changé d'apparence . D'une station balnéaire, style village western fantôme, les urbanistes ont réussi un aménagement mi-urbain, mi-naturel : parkings engazonnés, parterres de plantes maritimes, voies piétonnes et cyclistes larges...
Le cap, lui ne change pas. A marée basse, mer calme. On peut passer en kayak au ras des cailloux..

La copie n'était pas en Vo, dommage. 
Accio, la teigne est le troisième d'une famille de trois. Le grand frère, Manrico fait l'admiration de tous, beau, communiste, charmeur. Il est de tous les combats, séduit toutes les filles. La soeur, réussit tout ce qu'elle fait. Elle devient violoncelliste.
Accio, lui, est à fleur de peau. Il vit tout jusqu'au bout et n'accepte pas les compromis. D'abord catholique, il devient fasciste puis communiste et militant d'extrême gauche..
Proche de son frère qu'il admire, il tombe amoureux de l'une de ses copines avec qui il aura un enfant.
Regard en arrière sur la société italienne, son histoire récente (les années 60-70).
Accio sera le seul finalement à apporter une réponse concrète à la vie de ses parents, symboles d'une classe ouvrière oubliée..