"Après, j'ai continué de me perdre, toute seule, méthodiquement, avec application, tel un malfaiteur, montre en main, réglant une casse". La narratrice s'est toujours perdue. Dans son enfance, dans une fête foraine. 
A trente ans, on lui annonce une tumeur au cerveau. Elle n'a plus que six mois à vivre.. Les infirmières lui racontent des contes. Son mari dit à ses enfants qu'elle est partie aux mures...
Le comas l'envahit.. Elle rêve...Les souvenirs l'envahissent..
La Bretagne est très présente : campagne et mer..
"Un peu de varech, des bouts de cordage tressés de plumes de goélands et d'os de seiche dessineront une frontière de fortune sur le sable sec"
Une écriture très légère, pudique et poétique pour un sujet grave...