En Allemagne et en Turquie, des destins se croisent. Ali, vieil homme veuf, propose à Yeter, une prostituée d'origine turque comme lui, d'unir leurs solitudes. Le fils d'Ali, Nejat, jeune homme bien intégré dans la société allemande, professeur d'université se prend d'amitié pour Yeter. Il renie son père quand celui-ci dans une crise de jalousie tue Yeter. Par fidélité pour la morte, Nejat part en Turquie à la recherche de la fille de celle-ci : Ayten. Ses recherches ne débouchent sur rien concernant la jeune femme mais l'amène à s'installer dans le pays de son père où il rachète une librairie spécialisée dans la littérature... allemande.
Ayten, de son coté, fait partie d'un groupe d'extrême gauche. Pourchassée par la police, elle s'enfuit en Allemagne où elle est aidée par Lotte. Les deux jeunes femmes tombent amoureuses l'une de l'autre au grand désespoir de la mère de Lotte. Expulsée d'Allemagne et de retour en Turquie (en prison), Ayten va rompre avec un engagement dogmatique suite à la mort de Lotte, tuée accidentellement par des enfants..
De très belles images. En particulier les derniers plans qui nous montrent Nejat assis sur la plage attendant le retour de la pêche de son père. Des personnages attachants qui nous font ressentir les liens très forts liant les deux sociétés allemandes et turques.
Plus d'infos