Actrices, un métier exaltant où l'on change de personnage, ou l'on devient une autre de personne à chaque spectacle. Un métier où le metteur en scène peut vous "malaxer", vous recomposer à sa guise. C'est le cas pour Marcelline ( Valeria Bruni Tedeschi) qui au début du film essaye de se glisser dans le personnage de Nathalia Petrovna, l'héroïne de la pièce de Tourguéniev Un Mois à la campagne. Mais, cette fois-ci, la mue a lieu difficilement, malgré la tyrannie du metteur en scène (Matthieu Amalric). Marcelline a bientôt quarante ans. Elle vit seule avec sa mère et sa tante, sans enfant. L'angoisse de vieillir seule, sans descendance la travaille et la perturbe. Quel sens donner à sa vie, quel but donner à son existence? 
Un très beau film, entraîné par une distribution féminine magnifique..
La scène du final entraînnée par "I will survive" est magnifique
Plus sur allociné