La Suède, un pays que l'on connaît mal. Plutôt reconnu pour son progrès social..
C'est cette réputation que remettent en cause les auteurs de polars comme Mankell et ici Stieg Larsson.
"En Suède, 46 % des femmes ont été exposées à la violence des hommes" .
Cette violence que l'on n'imagine pas dans ce pays où l'égalité des sexes semblait très établie, est l'un des thèmes principaux du roman comme celui du changement dans le patronat suédois, confronté comme les autres à la mondialisation.
C'est surtout l'histoire de Mikael Blomkvist, journaliste spécialisé dans les questions économiques, piégé par un industriel ripou et de Lisbeth Salander,  jeune femme que l'on sent cassée par des souvenirs familiaux. Tous les deux ont été embauchés pour retrouver  Harriet Vanger, héritière d'une riche famille, disparue trente ans auparavant. Ils vont surtout découvrir la réalité de ce petit milieu, très puissant. Collusion avec les nazis, antisémitisme,  racisme, trafics financiers.. Mais aussi des liens familiaux très particuliers plutôt marqués par la jalousie et la haine.
L'histoire de Mikael et Lisbeth n'est pas finie. Elle se prolonge dans Millenium 2 et 3. On en redemande!!

Pour en savoir plus :
L'interview de son éditeur sur Canalobs
Un article sur la Milléniumania sur Bibliobs
Comment Florence Aubenas a été "envahie" par Millenium sur Bibliobs