On retrouve Venise, vue du coté de ses habitants, pas forcément heureux de voir débarquer tous les jours tant de touristes. Le Commissaire Brunetti, se trouve embarqué, un peu par hasard, dans une nouvelle enquête. Une étudiante de sa femme, Claudia, vient le solliciter pour savoir comment réhabiliter son grand-père, coupable d'avoir participé et organisé un trafic d'œuvres d'art, extorquées à des juifs, pendant la seconde guerre mondiale. Cette enquête, est un prétexte pour découvrir que l'Italie contrairement à l'Allemagne n'a jamais fait fait le clair sur cette période. C'est aussi l'occasion de découvrir les trafics organisés par notaires, marchands d'art avec la complicité d'élus locaux et nationaux. On prend plaisir, par ailleurs à découvrir les plaisirs de la table vénitienne dont la femme de Brunetti est experte..