Didier Daeninckx est un traqueur d'histoires cachées. En particulier, celle de ces algériens jetés à la Seine pendant la guerre d'Algérie.. Ici, c'est  sa propre histoire familiale qu'il nous raconte . Celle de ses grands parents, habitants d'Aubervillers. On le sent ému de nous conter la vie de ces prolétaires du début du 20ième siècle. Leur amour des outils, leur solidarité.. 
"Dans la pénombre, Fernand affûtait ses outils à la meule. Il fabriquait des étagères, réparait les meubles, consolidait les chaises. Ses mains calleuses transformaient de vulgaires morceaux de bois en épées auprès desquelles Durandal perdait de sa superbe, en baguettes magiques, .."
Un récit émouvant et tendre qui est superbement illustré de dessins de Didier Collobert.

On peut voir et écouter Didier Daeninckx raconter l'histoire de ce livre ici