Martin Scorsese est comme un enfant devant son jouet : filmer les Rolling Stones. Le début du film l'introduit bien : comment filmer un concert de se groupe mythique? L'équipe du tournage est acceptée mais jusqu'au dernier moment ne connait pas le conducteur du spectacle. Martin tente de deviner, d'anticiper. Son observation pointue du groupe lui  fait deviner : si c'est cette chanson, alors ce sera Mike ou Keith qui apparaitra en premier..
Durant tout le spectacle ils apparaissent en gros plans, et c'est la personnalité de chacun, sa relation au public qui transparait.
Mike Jaeger, le leader, le charmeur, éternel adolescent..
Keith Richard, le "planeur", une certaine tendresse pour son public, vivant totalement sa musique..
Charlie Watts, le taiseux, heureux d'être là mais plus dans son âge..
Ron Wood, le petit dernier, plus joueur..
Beaucoup de plaisir à les voir, les entendre surtout..
Une résistance à la rouille du temps et malgré l'aspect mécanique bien huilée, un vrai plaisir à les voir sur scène.
Un beau cadeau que Martin Scorsese s'est fait à lui même et surtout à nous..

free music