J'ai beaucoup aimé dans la même collection "paroles de taulards". Des dessinateurs et scénaristes de BD, racontent, sous forme de "petites histoires"  la vie des gens en prison. J'avais aimé, aussi la pluralité de point de vue. La terrible vie des détenus mais , autrement aussi, celle des surveillants.
L'idée est reprise ici pour les sourds. A partir d'histoires vraies, une façon de se glisser dans la vie de personnes sourdes, d'enfants de personnes sourdes, d'interprètes.. 
Beaucoup aimé les textes sur l'éthique de l'interprète ou sur sa volonté de devenir transparent..

"L' émotion.
maintenant, je ne vais plus au théâtre
pour comprendre, mais pour voir et ressentir
les émotions que le spectacle me donne.
Les sourds m'ont aussi appris ça.
Ils sont plus attentifs à l'image du corps,
à ce que l'on projette.
On a le sentiment qu'ils lisent un peu
dans nos pensées."