Très belle interview d'Henry Bauchau dans Télérama du 2 juillet.

"L'histoire du monde serait plus juste et plus compète si l'on tenait compte de l'histoire des dormeurs et de leurs songes. Ce qui se passe pendant le sommeil a une influence considérable sur l'éveil. En prendre conscience ouvre des horizons. J'aime cette phrase d'Henri Michaux : " C'est par le rêve que l'humanité forme malgré tout un bloc, une unité d'où l'on ne peut s'évader"."

Cela me fait penser à MARINA PETRELLA, qui se meurt aujourd'hui refusant son extradition vers l'Italie.
La France ne devrait avoir qu'une parole ..Plus sur le site parole donnée

"Elle a été une révolutionnaire, elle s’est battue sans aucun profit personnel, avec une foule d’insurgés dans l’Italie des années 70. Elle a perdu, fait de la prison, s’est réfugiée en France et il y a un quart de siècle qu’elle a prononcé son definitif adieu aux armes. Elle a été condamnée par une justice d’exception, qui aujourd’hui ne lui reconnaît même pas un seul des  jours de prison purgés pendant des années dans les pénitenciers d’Italie.

Aujourd’hui, elle a raison et le droit de confier à son corps sa dernière résistance.

Lèvres cousues, regard eteint, Marina met ses quatre os en travers, ultime obstacle au chemin qui la ramène en arrière, dans l’obscurité d’un pays excité par des rancunes et des peurs. J’approuve son choix : que ce ne soit pas l’Italie, mais la France, terre de deuxième vie, la responsable du corps de Marina, mort ou vif."