Beaucoup de plaisir à retrouver l'univers d'Olivier Adam. Marie vit avec ses deux grands enfants Antoine et Camille. Elle ne trouve plus beaucoup de sens à sa vie (comme d'autres mères dans les romans de l'auteur). Antoine, lycéen, traîne.. Camille, elle, cherche dans la prière un peu de réconfort.
Des vies juxtaposées où chacun essaye de survivre. 
Le roman bascule quand Marie s'enfuit à l'Ouest, dans une maison de famille en bord de mer. La mer, comme souvent chez Olivier Adam est le refuge..
" Sur la petite plage encaissée, aussi : les jeux, enfants, et plus tard le temps inlassable à regarder la mer et l'horizon, à percer là un vieux mystère qu'on ne comprend jamais vraiment. Cette fascination-là. Le bien que ça fait. Ce que ça procure. Comme si soudain notre esprit prenait ces dimensions-là. Comme si soudain tout s'élargissait. Tout ça si étriqué au fond. La vie. Les parents. Le train-train."
Voir aussi Falaises, A l'abri de rien, Passer l'hiver, Je vais bien, ne t'en fais pas
Olivier Adam sur myspace