La Mer pour horizon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 26 novembre 2006

Babel

Un seul monde.
Deux jeunes marocains, en plein désert, jouent avec le fusil troqué par leur père.
Un car d'Américains passe. Une jeune femme américaine est blessée.
Un battement d'ailes de papillon...
Aux États unis : la nourrice mexicaine des enfants de la jeune femme va devoir les emmener au mariage de son fils au Mexique pour ne pas les laisser seuls.
Au Japon : la fille muette d'un homme d'affaires japonais propriétaire initial du fusil est à la recherche d'affection dans un monde aseptisé et individualisé.
Dans un village marocain, la jeune femme lutte contre la mort aidée par la sollicitude de paysans pauvres.
USA, Mexique, Japon, Maroc : un seul monde, richesse, pauvreté, ..
Un évènement minuscule peut tout faire basculer.

En savoir plus

 

 

 

 

 

samedi 11 novembre 2006

Libéro

Un film tout en finesse. Tommy vit seul avec son père et sa sœur. Il a le visage fermé d'un enfant qui ne sait pas de quoi sera fait le lendemain. Un père, cameraman immature qui joue à la maison le rôle du père exigeant et celui de la mère sans pouvoir tout assumer. Tommy trouve refuge sur le toit de l'immeuble et la chute volontaire ou non est toujours possible. La mère, après l'une de ses escapades sentimentales revient quémander sa place dans l'équilibre fragile de cette famille à trois. Et Tommy s'attend toujours à son départ et ne peut se laisser aller à son amour pour cette mère infantile.

Drame de notre société où des enfants ne savent plus à quoi se raccrocher, où des adultes n'assument pas leur rôle de parents parce qu'ils ne savent pas comment faire.

La critique d'allociné
 

dimanche 5 novembre 2006

Scoop

Scoop de Woody Allen

Un film hilarant. Sondra Pransky, une jeune étudiante en journalisme se trouve chargée d'une mission par le fantôme de Joe Strombel, le fameux journaliste d'investigation. Il s'agit de démasquer un serial Killer : le "tueur au tarot". C'est sur la scène où officie le magicien Splendini (Woody Allen) que Joe confie cette tâche à Sondra. Il est persuadé qu"un fils de l'aristocratie britanique Peter Myman est le responsable de ces meurtres.
Sondra et Splendini forment un couple infernal et désopilant. Sondra, malgré certains indices qui confortent l'hypothèse de Joe Strombel sur la culpabilité du jeune noble, tombe amoureuse de l'aristocrate. Heureusement, Splendini veille.. Il a beaucoup de tours (de cartes) dans son jeu...