La Mer pour horizon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 19 mars 2007

Angel de François Ozon

Nous sommes en Angleterre, au début du XXième siècle. Angel vit avec sa mère, épicière dans un quartier pauvre. Elle est persuadée qu'elle deviendra un grand écrivain. Et c'est ce qui lui arrive. Elle envoie son roman à plusieurs éditeurs . L'un d'eux la contacte un jour et l'invite à Londres. Il lui propose d'éditer son roman à condition qu'elle apporte quelques corrections ce qu'elle refuse. L'éditeur, persuadé d'avoir trouvé un futur écrivain à succès accepte quand même de publier le livre. 
Et c'est le rêve qui s'accomplit. Angel devient célèbre, riche. Sa vie devient un rêve dans lequel elle s'installe ainsi que sa mère qu'elle emmène dans le château qu'elle a acheté. 
Angel tombe amoureuse d'un peintre rejeté par la critique aussi noir dans sa peinture qu'elle est midinette dans ses romans.
Mais la guerre arrive. Son mari part à la guerre. Les modes changent.. Angel va redescendre aussi vite qu'elle est montée..
Un beau film sur le succès, le repli sur soi, ..

Plus sur le site de François Ozon, le réalisateur

 


dimanche 11 mars 2007

Les témoins

Que sommes-nous les uns pour les autres?
Manu débarque à Paris où il retrouve sa sœur, Julie passionnée par le chant. Homosexuel, il croise le chemin d'Adrien, médecin qui va tomber amoureux de lui.
Adrien emmène Manu en week-end dans la maison de famille de Sarah, écrivain pour enfants. Sarah vient d'avoir un enfant et elle ne s'accepte pas mère. Son mari, Mehdi, policier passionné par son métier sauve Manu de la noyade et tombe aussi amoureux de celui-ci. 
Mais, nous sommes en 1984, l'épidémie de sida commence.
Adrien découvre que Manu est infecté et se découvre militant de cette nouvelle cause, celle de la lutte contre ce fléau.
Dans ce film, chacun vit sa vie, croise celle des autres. L'amour, l'amitié???

Plus sur allociné

 

samedi 3 mars 2007

"Sophie Scholl, les derniers jours"


Dans le cadre de la semaine du cinéma européen des fondus déchaînés.
Nous sommes à Munich en 1933, Sophie et son frère Hans participent à un mouvement de résistance aux Nazis : "la rose blanche". Ils inscrivent des messages sur les murs, envoient des tracts dénonçant la guerre menée par les allemands par la poste ..
Un jour, il n'y a plus de timbres pour l'envoi. Hans, contre l'avis de ses camarades, décide de déposer à l'Université des paquets de tracts pendant que tout le monde est en cours. Sophie choisit de l'aider.
Au dernier moment, au moment de la sortie des cours, elle jette un paquet de tracts du troisième étage et ils sont arrêtés par le concierge pro-nazi.

Emmenés au commissariat, ils sont interrogés. Sophie a face à elle un policier qui semble douter. On découvre son histoire : protestante, père lui-même engagé dans le refus du nazisme.. Elle défend son refus de la guerre, de l'élimination des juifs..
On sent une jeune fille amoureuse de la vie, de la nature.. Dès qu'elle en a la possibilité, elle guette le passage des nuages, symboles de liberté.
Malgré les efforts du policier pour l'inciter à réduire sa responsabilité. Sophie assume son acte. Elle est jugée par un tribunal aux ordres..
Un beau film sur la résistance des petits gestes.. Jusqu'au bout.