La Mer pour horizon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 28 février 2006

Lectures de vacances 2

* Le retour de Luis" Alain Demouzon, Fayard noir
Polar post soixante huitard. On pourrait penser à Cesare Battisti quand on suit les mésaventures des jeunes héros de ce livre : des étudiants, des lycéens auxquels se mêle un journaliste, un prof de facs . Parmi eux, Luis, accusé à tort d'avoir blessé un policier sort de prison et tombe dans un traquenard. Il est tabassé et là tout bascule. Il va découvrir alors que beaucoup des membres de son groupe font partie de la bourgeoisie locale et reviennent vite sous la protection de leur famille. Les discours révolutionnaires cachent aussi souvent des intérêts de pouvoirs pas très jolis..

* "Le zéro et l'infini" Arthur Koestler, Livre de poche
Quelques citations :
"Les révolutionnaires ne devraient pas voir les choses à travers l'esprit d'autrui".
"L'histoire connaît son chemin. Elle ne commet pas d'erreur

"Coups pour coups" Graham Hurley, Le masque
Trois enquêtes "prétextes" pour mieux connaître une équipe de policiers dont l'inspecteur Faraday, passionné d'ornithologie, veuf et père d'un fils muet. L'enquête principale concerne la disparition d'un chirurgien véreux. L'un des inspecteurs de l' équipe va se sentir plus particulièrement concerné par cette enquête. En effet, un cancerologue vient d'annoncer sans trop de précautions à sa femme qu'elle n'en a plus que pour quelques mois à vivre. Il va en faire un combat personnel et mener l'enquête en "free lance". De beaux passages sur la difficulté à accompagner les derniers jours de la personne avec qui vous avez bâti toute votre vie.

Lectures de vacances 1

* L'étrangleur d'Edimbourg" I Rankin, Livre de poche
Premier épisode des aventures de l'Inspecteur Rébus d'Édimbourg.
On découvre, Rébus, inspecteur divorcé, ancien des SAS et porteur d'un lourd secret.
La Police est à la recherche d'un serial killer qui tue des jeunes filles dans un ordre semble t'il savant..
Rébus reçoit de son coté des courriers accompagnés de nœuds ou de petites croix. 
Il est rattrapé pas son passé en la personne d'un ancien ami des SAS quand sa fille Samantha est à son tour enlevée. Rébus va devoir accepter de laisser remonter ses souvenirs pour pouvoir peut-être sauver sa fille..

* "Kiffe, kiffe demain" Faïza Guène, Hachette Littérature
On voit grandir Dora dans sa cité. Abandonnée par son père reparti au bled épouser une femme plus jeune que sa mère, Dora regarde les gens vivre avec ses références très télévisuelles. Elle pointe le racisme ambiant, la bonne conscience des français antiracistes, la situation faite aux femmes en Algérie et dans les quartiers. Tout cela avec beaucoup d'humour et de tendresse..

"Amin's blues" Max Obione, Krakoen
Road movie sur des airs de blues. Amin; boxeur raté, gagne un match arrangé qu'il devait perdre et s'enfuit avec une jeune dealeuse et l'argent des paris. Il a à ses trousses ses anciens commanditaires, un groupe de chrétiens intégristes fanatiques, une jeune journaliste qui écrit un dossier sur un grand joueur de blues. Très noir mais beau comme le blues.

dimanche 12 février 2006

"La méprise" Florence Aubenas

Un jeune juge ambitieux, un contexte médiatique intense, la parole des enfants sacralisée.. 
Ce livre basé sur des témoignages montre bien la spirale infernale qui conduit petit à petit des innocents en prison pour que des parole d'enfants deviennent réalité.
Florence Aubenas nous montre aussi la complicité qui s'établit entre le jeune juge et cette paumée qu'est Myriam Badaoui.
La police française, soucieuse de montrer qu'elle est beaucoup plus efficace que sa petite soeur belge n'est pas montrée à son avantage.
Tout se dégonflera au procès. Mais avec quels dégâts!!!

 

 

"Nulle part" Yasmina Reza

S'inventer des souvenirs.
Souvenirs de ses enfants partant à l'école. Les coucous par la fenêtre. L'impression d'être de nulle part.
Pas de maison de famille, pas de lieu où se recueillir, nulle part..