La Mer pour horizon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 28 février 2008

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, Millenium1, Stieg Larsson, Actes sud

La Suède, un pays que l'on connaît mal. Plutôt reconnu pour son progrès social..
C'est cette réputation que remettent en cause les auteurs de polars comme Mankell et ici Stieg Larsson.
"En Suède, 46 % des femmes ont été exposées à la violence des hommes" .
Cette violence que l'on n'imagine pas dans ce pays où l'égalité des sexes semblait très établie, est l'un des thèmes principaux du roman comme celui du changement dans le patronat suédois, confronté comme les autres à la mondialisation.
C'est surtout l'histoire de Mikael Blomkvist, journaliste spécialisé dans les questions économiques, piégé par un industriel ripou et de Lisbeth Salander,  jeune femme que l'on sent cassée par des souvenirs familiaux. Tous les deux ont été embauchés pour retrouver  Harriet Vanger, héritière d'une riche famille, disparue trente ans auparavant. Ils vont surtout découvrir la réalité de ce petit milieu, très puissant. Collusion avec les nazis, antisémitisme,  racisme, trafics financiers.. Mais aussi des liens familiaux très particuliers plutôt marqués par la jalousie et la haine.
L'histoire de Mikael et Lisbeth n'est pas finie. Elle se prolonge dans Millenium 2 et 3. On en redemande!!

Pour en savoir plus :
L'interview de son éditeur sur Canalobs
Un article sur la Milléniumania sur Bibliobs
Comment Florence Aubenas a été "envahie" par Millenium sur Bibliobs


 

samedi 16 février 2008

En attendant Venise : Au bord du monde, Bruno LeFloc'h, Delcourt

Trois histoires du bout de la terre, en noir et blanc.
Pasdbol : où la superstition se retourne contre ceux qui l'agite pour exclure. Là où la mer est plus forte que la folie des hommes.
Voyage au cap : où comment l'amour peut se trouver sur la route du bout des caps dans les yeux d'une belle romanichelle.
La dernière tournée de Fri Ruz : où les morts ont le droit de finir comme ils ont vécus : souls au milieu des leurs.
Beaucoup de tendresse pour cette société rude et solidaire.

jeudi 14 février 2008

Nus, JB Pouy, Fayard noir

Calo et ses amis du collectif libertaire "Zo" se retrouvent pour leur "université d'été" dans un camping naturiste. "Parce qu'à poil, on ne peut rien cacher". Entre recherche de la pureté idéologique et prise en compte de la réalité, nos héros débattent . Rosa, une gentille retraitée a été assassinée près du camping. Les premiers accusés sont des nomades qui squattent un terrain près du terrain. Les choses se compliquent, quand on apprend que Rosa était la fille du célèbre combattant républicain, Durutti. L'enquête est menée par le collectif entre baignade, plage, débats, apéro.. et rencontres amoureuse ..