La Mer pour horizon

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 10 février 2008

Adèle chante!!

Une soirée très douce à Bleu Pluriel. Adèle chante . Humour et tendresse. La poésie dans la vie quotidienne : la pôele que l'on lave, les courses au supermarché..
En savoir plus sur son site

LUCY
Paroles et musique Adèle

J'm'épile mais quoi que j'fasse
Y'a toujours un poil qui dépasse
Coté pile ou coté face

Ça m'rase tout c'qu'i faut faire
Par devant par derrière
Ça m'exaspère

J'voudrais rev'nir au temps d'Lucy
C'était au poil, un paradis
Femmo-sapiens sans pince
A épiler
Femme des cavernes sans mousse
A raser
Poilue velue d’la tête aux pieds

Lire la suite

samedi 2 février 2008

Champagne pour Higelin

Une soirée vivifiante hier soir au Quai des rêves. Un Jacquot en pleine forme. Il nous a emmené, au fil d'une histoire dont il a le secret, dans son monde merveilleux. Poésie, tendresse, amour, amitié.. De nouveaux titres et des chansons plus anciennes revisitées sur des airs rock.
Une soirée pour redonner du goût à la vie, aux petites choses . Une soirée  opposée à l'atmosphère ambiante de repli sur soi, de compétition, d'argent qui apparaît et disparaît mais pour une toute petite partie de la population.

Tombé du ciel
Tombé du ciel à travers les nuages
Quel heureux présage pour un aiguilleur du ciel
Tombé du lit fauché en plein rêve
Frappé par le glaive de la sonnerie du réveil
Tombé dans l'oreille d'un sourd
Qui venait de tomber en amour la veille
D'une hôtesse de l'air fidèle
Tombée du haut d'la passerelle
Dans les bras d'un bagagiste un peu volage
Ancien tueur à gages
Comment peut-on tomber plus mal

La suite

Le site de Jacques Higelin